Ce n’est pas à nous de payer la crise des banquiers et des spéculateurs VOTONS POUR CEUX QUI RÉSISTENT À L’AUSTÉRITÉ VOTONS GAUCHES COMMUNES Listes n° 29

carte liste 29 GC 2014

 Ce n’est pas à nous de payer la crise des banquiers et des spéculateurs

VOTONS POUR CEUX QUI RÉSISTENT À L’AUSTÉRITÉ

VOTONS GAUCHES COMMUNES Listes n° 29

 

 

Après les élections, les partis traditionnels mettront à nouveau leurs promesses au placard et accéléreront le rythme de leur politique d’austérité. A nouveau, ce sera à nous de nous serrer la ceinture.

Gauches Communes défend un programme qui part de la satisfaction des besoins de la population:

un plan radical d’investissements publics pour disposer de 79 nouvelles écoles, de 60.000 nouveaux logements sociaux publics – en permettant ainsi de baisser les loyers – ainsi que de transports en commun publics gratuits et d’un service public national de santé afin de garantir un accès à des soins de qualité pour tous. Un tel plan permettrait de créer des dizaines de milliers d’emplois publics décents.

Face au ‘’choc de compétitivité’’ des patrons et partis traditionnels, il nous faut un choc de solidarité via l’imposition d’un salaire minimum de 15€ bruts/heure, d’une pension minimum de 1500€/mois et d’une allocation de chômage minimum de 1200€/mois.

Ils sont venus vous dire que c’est irréaliste? Certainement pour ceux qui veulent continuer à nous faire payer la crise des banquiers et des spéculateurs! Mais nous pouvons aller chercher les moyens nécessaires chez les 1% de super-riches.

Un élu Gauches Communes est nécessaire:

- pour informer la population des mesures d’austérité prises en douce, comme nous l’avons déjà fait contre le double- ment des revenus de la commune de Saint-Gilles sur le gaz et l’électricité que nous payons via nos factures.
- comme porte-voix pour les mouvements sociaux et les résistances qui se développent.
- pour disposer d’un moyen de mobiliser, de façon visible, contre chaque tentative de nous faire payer leur crise, comme lors de nos rassemblements contre la hausse des tarifs de la STIB et contre le plan d’austérité de la commune d’Ixelles.

Un vote Gauches Communes, c’est un vote utile pour un rassemblement de l’ensemble des forces à la gauche du PS et d’Ecolo dans les élections et dans les luttes. Nous défendons l’unité d’action mais également la liberté de débat comme souhaité par l’appel de la FGTB de Charleroi & Sud-Hainaut.

Gauches Communes s’opposera à chaque recul et combattra pour chaque conquête sociale. Mais un vote Gauches Com- munes, c’est également un vote utile pour un changement de société. Pour que celle-ci ne soit pas basée sur la course aux profits et l’avidité, mais au contraire sur la satisfaction des besoins de la population.

468 ad